Pour visiter l'atelier Maintenance: cliquer ici. et ici.

BAC Professionnel MEI
BAC Professionnel Maintenance des Equipements Industriels
 
Contenu de formation
Pendant la formation, l'élève sera amené, sur des supports d'activités variés, à développer des compétences qui lui permettront, quel que soit le type d'entreprise dans laquelle il sera amené à exercer son métier :

  • de réparer, de dépanner dans les domaines de la mécanique, de l'électricité, du pneumatique et de l'hydraulique,
  • d'analyser le fonctionnement du bien,
  • d'utiliser les technologies d'aide au diagnostic et les technologies d'intervention,
  • de réaliser des opérations de surveillance et/ou des opérations planifiées,
  • d'alerter si une anomalie est constatée,
  • de communiquer avec le ou les utilisateur(s) des biens sur lesquels il intervient ainsi qu'avec les membres du service auquel il appartient,
  • d'organiser efficacement son activité.
 
Fonctions
Les compétences recherchées s'organisent autour des activités principales suivantes :
  • Organiser et optimiser son intervention de maintenance,
  • Réaliser la maintenance préventive de manière éco-responsable : surveiller, réaliser des opérations planifiées, alerter.
  • Réaliser la maintenance corrective de manière éco-responsable : diagnostiquer, réparer, rendre compte.
  • Réaliser les interventions d’amélioration continue de manière éco-responsable : proposer des améliorations, les mettre en œuvre.
 
Recrutement
  • Après la troisième
  • Nombre de places : 15
 
Poursuite d'études
  • BTS MS (Maintenance de Systèmes option Systèmes de Production)
  • BTS CRSA (Conception et Réalisations de Systèmes Automatiques)
  • BTS Technico-commercial
Pour aller plus loin 
Débouchés
Le (la) titulaire du baccalauréat professionnel Maintenance des Equipements Industriels est un(e) professionnel(le) polyvalent(e) dont l’objectif principal est de limiter le taux de panne ou d’indisponibilité des systèmes (quel que soit le type d’anomalie : mécanique, électrique, pneumatique, hydraulique, …) en utilisant tous les moyens technologiques, humains et savoirs/connaissances qu’il a à sa disposition.
Il (elle) est le garant de leur disponibilité et de l’amélioration des systèmes de production ou de service, pour assurer les fonctions prévues (cadences, disponibilités, …) tout au long de leur cycle de vie (depuis l’installation jusqu’au démantèlement).

Le (la) technicien(ne) de maintenance peut assurer après quelques années des fonctions : d’encadrement, de chargé(e) d’affaires maintenance et service, de technicien(ne) de support technique à distance, …
Il (elle) peut ensuite évoluer au poste de chef d’équipe et se diriger vers le contrôle qualité ou la production.